Aller au contenu principal
image/svg+xml

Vous êtes ici

André Goosse

André Goosse

Grammairien amoureux de la langue française.

Repreneur du Bon usage à la mort de Maurice Grevisse en 1980, André Goosse a travaillé sur 5 rééditions, dont la plus récente est parue en juillet 2016.

Biographie

André Goosse naît à Liège, en Belgique, le 16 avril 1926. Les nombreuses lectures qu'offre la bibliothèque paternelle éveillent chez lui une passion certaine pour la langue française. Il s’oriente, dès ses années de secondaire, vers une carrière littéraire. C’est au cours de ses études de philologie romane à l’UCL qu’il rencontre Marie-Thérèse Grevisse, fille de l’illustre grammairien, qu’il épouse en 1950.

En 1965, il publie sa thèse portant sur le travail d’édition de textes d’un polygraphe liégeois du XIVe siècle et devient, deux ans plus tard, professeur ordinaire à l’UCL. Par la suite, il intègre la Commission royale de toponymie et de dialectologie, puis la Société de Langue et de Littérature Wallonnes (SLLW) et la Commission royale d’Histoire.

Trois ans après le décès de Marie-Thérèse Grevisse (1985), il épouse France Bastia. Elle est alors attachée de presse chez Duculot qui l’encouragera toujours dans la rédaction du Bon usage. En 1991, il publie La « nouvelle » orthographe dans laquelle il propose une étude objective de la discipline. Très vite associé à son beau-père Maurice Grevisse, il prend la succession de ce dernier afin d’assurer la pérennité du Bon Usage. Avec toujours plus de rigueur, André Goosse continue à actualiser et enrichir ce gigantesque tableau de la langue française.

À 90 ans, il achève la réalisation de la 16e édition de l’ouvrage.