start2 (0)
23825,23827,23859,23861,
2014-06-02
 

Nouveautés en économie

 
 
 
NOUVEAUTɉS
 
 
ɉCONOMIE GESTION
 
 
SCIENCES HUMAINES
 
 
SCIENCES TECHNIQUES
 
 
SPORTS - MɉDICAL PARAMɉDICAL
 
 
NOTO
 
 
PROFESSIONNELS
 
 
 
 
Linguistique
Ouvrages pratiques
Formation des maîtres
Sciences de l'éducation
Grand public
Professionnel
Supérieur & Universitaire
Biologie animale
Biologie cellulaire et moléculaire
Biologie générale
Biologie végétale
Microbiologie
Chimie (in)organique
Chimie générale
Chimie physique
Math générale
Statistiques
Les fondamentaux
Étudiants
Professionnels
PAES
Premier cycle
Deuxième cycle (ECN)
Anatomie - Physiologie
Génétique
Immunologie
Neurologie
Spécialités diverses
 
 

École et mutation

Reconfigurations, résistances, émergences

Editeur : DBS Pédagogie

Au travers du prisme de la mutation, l'ouvrage propose une vision renouvelée et intégrée des bouleversements actuels de l’École, qu’ils soient à hauteur d’acteur ou de système.
 
Livre
disponible
38,00 €
 
 
Description
 
 
Sommaire
 
 
Fiche
technique
 
 
Auteurs
 
 
Extraits
 
 
Compléments
 
 
Critiques
 
 
Suggestions
 
 

En vue de décrire et penser les évolutions actuelles de l’École, cet ouvrage propose de construire, mais aussi de discuter, un usage spécifique de la notion de « mutation » qui n’en fasse ni un simple équivalent du « changement » ou de la « transformation », ni une figure rhétorique aux effets d’hyperbolisation et de dramatisation, mais un schème heuristique original. Ce schème, dont il s’agit de mettre à l’épreuve la pertinence et la fécondité, invite à faire l’hypothèse de corrélations d’ensemble entre les différents champs d’objets et dimensions d’analyse et à les articuler selon des approches globales, de type holistique ou systémique.

Multipliant et croisant les angles, les domaines et les échelles d’analyse, du plus large (reconfigurations sociétales) au plus fin (expériences et pratiques des acteurs de terrain) en passant par les niveaux du social, du politique, de l’institutionnel, du pédagogique, du didactique, du disciplinaire et du symbolique, les diverses contributions de ce recueil entreprennent, au moyen de ce « prisme » de la mutation, de produire une vision renouvelée et intégrée des bouleversements actuels de l’École, reconfigurations, résistances, émergences… se produisant à hauteur d’acteur ou de « système ».

Ce faisant, cet ouvrage constitue aussi un espace de travail original, ouvert et résolument interdisciplinaire, déployant un spectre large qui mobilise et met en interaction des spécialistes de sociologie, d’histoire, de science politique, de sciences du langage, de psychologie, de pédagogie, de didactique aussi bien que de philosophie et de sciences de l’information et de la communication.