Aller au contenu principal

Peut-on réformer l'école ?

Approches organisationnelle et institutionnelle du changement pédagogique
1re édition | janvier 2015 | 178 pages
9782804190460

Cet ouvrage rend compte de nombreuses expériences de transformation des systèmes éducatifs. Il permet de comprendre pourquoi tant de réformes pédagogiques se sont soldées par... Voir la suite

Livre 35,00 €
Disponible
Ajouter au panier

Description

Cet ouvrage rend compte de nombreuses expériences de transformation des systèmes éducatifs. Il permet de comprendre pourquoi tant de réformes pédagogiques se sont soldées par des échecs et met en valeur les expériences positives.

L'école est-elle réformable ? Dans de multiples pays, on constate en tout cas que les réformes appelant à une transformation du travail pédagogique des  enseignants sont difficiles à mettre en oeuvre. Cette difficulté s'explique entre autres par la structure cellulaire des systèmes éducatifs et la situation d'isolement de chaque enseignant au sein de sa classe. La faiblesse de la ligne hiérarchique dans les systèmes éducatifs et les incertitudes liées aux choix pédagogiques aident également à comprendre pourquoi chaque enseignant dans sa classe bénéficie d'une autonomie importante et peut ignorer ou contourner un certain nombre d'injonctions formulées par les autorités éducatives.

La complexité de la question réside fondamentalement dans ce paradoxe : le changement pédagogique doit s'appuyer sur les pratiques enseignantes, mais le système a peu de prises sur celles-ci. C'est à partir d'un tel constat que cet ouvrage tente de construire une synthèse de notre compréhension des processus de changement des pratiques enseignantes.

La première partie de l'ouvrage propose au lecteur trois entrées théoriques pour analyser les systèmes éducatifs et les conceptions du changement que ces modèles théoriques révèlent. La deuxième partie de l'ouvrage s'intéresse à trois tentatives de changement adossées à des évolutions des modes de gouvernance : la décentralisation des systèmes éducatifs, la mise en concurrence des écoles et les politiques de reddition de comptes. La dernière partie met en évidence deux évolutions majeures, potentiellement contradictoires, de la manière de penser et d'impulser le changement des pratiques éducatives. 

Sommaire

Remerciements

 

Introduction

 

PREMIÈRE PARTIE :

DES MODÈLES THÉORIQUES POUR PENSER LE CHANGEMENT DANS LES SYSTÈMES ÉDUCATIFS

 

Chapitre 1

Les approches fonctionnalistes du changement

Chapitre 2

Les logiques organisationnelles à l'oeuvre dans le champ scolaire

Chapitre 3

L'approche néo-institutionnaliste : le besoin de légitimité au coeur des organisations scolaires

 

DEUXIÈME PARTIE :

GOUVERNER AUTREMENT POUR INCITER AU CHANGEMENT??

 

Chapitre 4

Décentralisation, gestion locale et travail collectif dans les établissements

Chapitre 5

Les quasi-marchés scolaires

Chapitre 6

Les politiques de pilotage par les résultats

 

TROISIÈME PARTIE :

ENTRE STANDARDISATION ET DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL, UN AVENIR INCERTAIN

 

Chapitre 7

Les programmes d'intervention et les politiques fondées sur des preuves

Chapitre 8

Le développement professionnel des enseignants

 

Perspectives

 

Références bibliographiques

 

Table des matières

Fiche technique

Titre Peut-on réformer l'école ?
Edition 1re édition
Date de parution janvier 2015
Nombre de pages 178 pages
Dimensions 240 × 160 mm
Poids 304 g
ISBN-13 9782804190460
Type Livre
Format Broché
Collection Pédagogies en développement
Domaine(s) Sciences de l'éducation
Niveaux Universitaire