Aller au contenu principal
Nouveau

Collaborer pour innover

Le management stratégique des ressources externes
Pierre Pelouzet
1re édition | juillet 2018 | 224 pages
9782807314849

L’objectif de cet ouvrage est de témoigner du caractère inéluctablement collectif des innovations à venir et de donner aux organisations les moyens d’innover en apprenant à... Voir la suite

Livre 24,50 €
À paraître, juillet 2018

Description

L’objectif de cet ouvrage est de témoigner du caractère inéluctablement collectif des innovations à venir et de donner aux organisations les moyens d’innover en apprenant à mieux collaborer avec leurs partenaires économiques. Les auteurs mettent en évidence les compétences individuelles, organisationnelles et inter-organisationnelles qui permettent de mieux collaborer pour innover.

L’innovation est souvent décrite comme indispensable à la survie des entreprises. Concernant les produits ou les services, elle repose de plus en plus sur des évolutions organisationnelles, des outils et des pratiques managériales mises en œuvre qui constituent en elles-mêmes d’autres formes d’innovation.

Bien qu’ayant intégré la nécessité d’innover dans ces différentes directions, les entreprises, et plus généralement les organisations (publiques, associations, ONG,…), sont généralement confrontées à une difficulté essentielle : les vagues successives d’externalisation et le recentrage sur leur cœur de métier les rendent incapables d’innover toutes seules, indépendamment des partenaires dont elles sont devenues dépendantes. D’une logique d’innovation, les organisations sont donc massivement passées à une logique d’Open Innovation avec leurs partenaires économiques (clients, fournisseurs,concurrents) et avec de nouveaux partenaires (start-ups, inventeurs individuels dans le crowd-sourcing, fournisseurs d’autres industries…).

Pôles de compétitivité, clusters, districts industriels, systèmes productifs locaux… sont diverses formes de réseaux qui permettent aux entreprises et aux organisations de collaborer pour innover ou tout simplement pour produire. Au-delà de ces structures, très nombreuses sont les collaborations, ponctuelles ou durables, n’impliquant pas plus de deux ou trois partenaires. Il importe alors de bien choisir ces derniers. Le fait que « devenir le client préféré de ses fournisseurs » soit devenu un objectif essentiel pour de nombreux acheteurs témoigne d’une évolution des relations clients-fournisseurs dont l’évolution du rapport de force n’est plus la seule clé de compréhension.

Travailler avec les meilleurs partenaires est devenu essentiel pour continuer à innover. Bénéficier des retombées positives qui en découlent se mérite, sachant que les bons fournisseurs ou les bons concurrents ne sont pas toujours légions, surtout lorsqu’il s’agit de construire un avantage compétitif fort. Les travaux les plus récents sur le capital immatériel positionnent bien le capital client ou le capital fournisseur comme des actifs immatériels importants pour les entreprises, tout particulièrement pour celles qui souhaitent innover.

L’objectif de cet ouvrage est de témoigner du caractère inéluctablement collectif des innovations en cours et à venir et de donner aux organisations les moyens d’innover en apprenant à mieux collaborer avec leurs partenaires économiques. Bien sûr, la collaboration avec des partenaires ne peut fonctionner que si la collaboration est réelle au sein même de chacune des organisations concernées. A la lumière des dernières analyses et bonnes pratiques observées sur le terrain, les auteurs mettent en évidence les compétences individuelles, organisationnelles et inter-organisationnelles, ainsi que quelques outils, qui permettent de mieux collaborer pour innover.

Fiche technique

Titre Collaborer pour innover
Edition 1re édition
Date de parution juillet 2018
Nombre de pages 224 pages
Poids 1 g
ISBN-13 9782807314849
Type Livre
Format Broché
Collection Le management en pratique
Domaine(s) Management