Aller au contenu principal

Pour une économie républicaine

Une alternative au néolibéralisme
1re édition | février 2022 | 336 pages
9782807328952

Une économie républicaine, pour relier (enfin !) la politique et l'économie. Voir la suite

Livre 21,90 €
Disponible
Ajouter au panier
Livre Numérique 14,99 €
Version numérique epub

Description

Une économie républicaine, pour relier (enfin !) la politique et l'économie.

Le divorce entre le politique et l’économie est au coeur de notre désenchantement. Que vaut la démocratie avec ses beaux principes si elle laisse l’économie - un domaine essentiel de nos vies – lui échapper et bénéficier de façon inconsidérée à une infime minorité ?

Covid, crise financière de 2008, gilets jaunes… : il y a décidément lieu de refonder l’économie. Mais avec quelle boussole ? C’est ici que le bât blesse. Il ne semble pas y avoir d’alternative.

Afin de construire un nouveau projet émancipateur, Pour une économie républicaine invite à un tournant doctrinal. Son ambition est de relier les deux sphères trop longtemps séparées du politique et de l’économie.

L’économie républicaine n’est pas une utopie. Nos économies sont d’ores et déjà mixtes mais nous ne l’assumons pas pleinement. Nous saisissons mal à quel point l’État social est indispensable pour assumer des missions d’intérêt général, soutenir le revenu des ménages et réduire les inégalités.

Ce livre invite à saisir ce « déjà là » de l’économie républicaine et propose quatre chantiers de refondation : l’écologie, l’entreprise, les services publics et la réhabilitation des nations citoyennes.

Sommaire

1re Partie
La révolution dans l’économie a déjà (en partie) eu lieu

1. Les leçons du Covid
2. Une socialisation surestimée : le « poids » supposé excessif des dépenses publiques
3. Une socialisation sous-estimée
4. L’Etat social existe dans tous les pays du monde
5. L’Etat social réduit massivement les inégalités (les limites des travaux de T. Piketty au sujet de l’Etat social)
6. Le néolibéralisme a changé la donne…
7. … mais il n’a pas tout emporté
8. Dépasser le néolibéralisme

2e Partie
Penser la révolution de l’économie mixte
1. Notre révolution impensée : l’Etat social
2. Du politique à l’économie. De la société mixte à l’économie mixte (prolonger M. Gauchet pour penser l’Etat social)
3. Intérêt général et intérêts particuliers : au cœur de l’Etat social
4. La devise « liberté, égalité et fraternité » porte aussi une certaine conception de l’économie

5. Penser l’indispensable verticalité (contre P. Rosanvallon et sa critique du « social-étatisme » ou de la « culture politique de la généralité »). Penser l’Etat (contre F. Lordon)
6. Sortir du face à face mortifère : vive le marché versus vive l’Etat
7. Les bien communs et l’économie sociale : précieux à condition de ne pas trop leur prêter

3e Partie
Quatre chantiers pour l’émancipation
1. Ecologie : dépasser les discours apocalyptiques pour la concilier avec le social (car cela est possible !)
2. Réhabiliter l’entreprise
3. Un nouvel âge des services public (car les défauts du public existent aussi)
4. Pour reconstruire l’Europe, la mettre au service des Etats sociaux nationaux

Fiche technique

Titre Pour une économie républicaine
Edition 1re édition
Date de parution février 2022
Nombre de pages 336 pages
Dimensions 220 × 150 mm
Poids 463 g
ISBN-13 9782807328952
Type Livre
Format Broché
Collection Hors collection Économie/Gestion
Domaine(s) Économie
Niveaux Grand public